15th Sex Workers Academy starts in Nairobi

0
579

 

Members of Nikat Charitable Association in Ethiopia, are some of the participants in the academy.

 

The 15 Sex Workers Academy, Africa (SWAA) has kicked off in Nairobi. Sixteen participants from three Africa countries; Ethiopia, Zimbabwe and Kenya, are taking part in a one week training programme.

The academy, is an African Sex Workers Alliance (ASWA) initiative, implemented by Kenya Sex Workers Alliance (KESWA).

The Global Network of Sex Work Projects (NSWP) supported the concept of South-South learning and capacity building.

A video glimpse at a past academy.

 

The SWAA is a ground breaking learning programme for community empowerment and capacity building led by and for sex workers. The Academy brings together sex workers’ national teams from across Africa to develop organising skills, learn best practices, stimulate national sex worker movements, and strengthen the regional network.

The SWAA aims to strengthen the sex workers’ rights movement across Africa, through building the capacity of sex workers to engage in policy, programme development, and implementation, and through strengthening sex worker led organisations, and national sex workers’ networks.

An advisory group of sex workers drawn from across Africa guides the SWAA.

The SWAA is facilitated by a faculty of Kenyan sex workers trained to implement the curriculum developed through collaboration with Ashodaya Academy and VAMP Institute (sex worker collectives) in India, the Asia Pacific Network of Sex Workers (APNSW), and the Global Network of Sex Work Projects (NSWP).

 

Le 15ème Atelier de formation des Travailleurs du Sexe Africains dite l’Académie Africaine des Travailleurs du sexe SWAA se déroule à Nairobi

Légende de la photo: Membres de l’Association Nikat Charitable en Éthiopie et quelques participants lors de formation. 

Le 15 ème atelier de formation des Travailleurs du Sexe Africains (SWAA) a démarré à Nairobi. Seize participants issus de trois pays à savoir ; l’Ethiopie, le Zimbabwe et le Kenya participent à cette formation d’une durée d’une semaine.

L’Académie qui est une initiative de l’Alliance Africaine des Travailleurs du Sexe (ASWA) est mise en œuvre par l’Alliance Kenyane des Travailleuse du Sexe (KESWA). Le Réseau Mondial des Projets sur le Travail du Sexe (NSWP) a appuyé ce concept d’apprentissage et renforcement de capacité Sud-Sud.

Cet atelier de formation des travailleurs du sexe est une initiative novatrice de l’autonomisation communautaire et renforcement de capacité conduit et réalisé par les travailleurs du sexe. La formation regroupe des équipes nationales des travailleurs du sexe dans l’objectif de renforcer leurs compétences en matière de réseautage, de partager les meilleurs practices, de dynamiser les mouvements nationaux, aussi que les réseaux régionaux.

L’Académie vise à renforcer le mouvement des Travailleurs du Sexe à travers l’Afrique, sur le biais de renforcement la capacité des travailleurs du sexe pour qu’ils puissent participer dans l’élaboration des politiques, la conception et la mise en œuvre des programmes et à travers la fortification des organisations conduites par des travailleurs du sexe et des réseaux nationaux.

L’Académie (SWAA) est orientée par un groupe consultatif des travailleurs du sexe issus de l’Afrique

Une équipe des travailleurs du sexe Kenyans qui a été formé sur la livraison de cursus encadre la formation, le cursus a été élaboré en collaboration avec l’Ashodaya Academy et VAMP Institute (collectif des travailleurs du sexe) en Inde, le réseau Asie pacifique des Travailleurs du Sexe (APNSW) et le Réseau Mondial des Projets sur le Travail du sexe (NSWP).

 

LEAVE A REPLY